Accueil > Canis lupus : le loup > Loups et pastoralisme > Vu du ciel : Quelle place pour l’animal sauvage ?

Vu du ciel : Quelle place pour l’animal sauvage ?

lundi 17 novembre 2014, par Yann Arthus-Bertrand

Le 28 octobre, RMC Découverte diffusait un épisode de Vu du Ciel suivi de Vu du Ciel, ça continue, l’émission de Yann Arthus-Bertrand et de la Fondation GoodPlanet. Consacrée à la biodiversité, cette émission du mois d’octobre abordait une question épineuse : quelle place sommes-nous capables de laisser à l’animal sauvage ?

Nous en discutons avec Rémy Marion, spécialiste français de l’ours polaire, et Jean-Marie Ouary, fondateur de l’association Mille traces, basée dans le Vercors, et l’un des spécialistes français du retour du loup en France. Jean-Marie est un défenseur de ce prédateur, alors que la cohabitation avec les éleveurs est de plus en plus difficile. Selon lui, les dommages sur les troupeaux de brebis sont largement surestimés et techniquement évitables. Le grand prédateur est le bouc émissaire d’une filière ovine mise à mal par la concurrence internationale.

Voir en ligne : Vu du Ciel, ça continue : quelle place pour l’animal sauvage ?

Partager cet article :

Soutenir par un don