Accueil > Les archives > Une pétition contre les grands prédateurs

Suisse

Une pétition contre les grands prédateurs

vendredi 12 mai 2006

Le comité tessinois contre les grandsprédateurs a déposé une pétition demandant l’interdictionde ces animaux sur le territoire cantonal. Les 4600 signatures remises à la Chancellerie d’Etat ont été récoltées dans la région "Tre Valli".

Lancée en automne dernier, la pétition demande que le loup et le lynx soient bannis des forêts de la Léventine (nord du Tessin) et que l’ours en soit interdit. "Depuis leur réapparition, il y a quelques années, le lynx et le loup ont décimé des troupeaux de moutons, chèvres et brebis" a expliqué Doro Vanza, éleveur à Biasca et membre du comité.

Avec d’autres éleveurs et anciens garde-chasse de la région "Tre Valli", M. Vanza estime que les grands prédateurs ne sont pas seulement dangereux pour la faune et les cultures mais aussi pour l’homme. "Nous demandons donc au Conseil d’Etat, a expliqué Doro Vanza, que le loup, le lynx et l’ours ne figurent plus parmi les espèces protégées."

Le lynx et le loup ont été réintroduits dans les vallées tessinoises il y a quelques années. "Il y a actuellement quatre à cinq lynx et au moins un loup en Léventine", précise l’éleveur de Biasca.

Partager cet article :

Soutenir par un don