Accueil > Les archives > Un voisin indésirable !

Le loup dans les Alpes

Un voisin indésirable !

lundi 21 février 2005, par France 3

En Maurienne, le prédateur n’hésiterait plus à s’approcher des habitations...

C’est l’inquiétude à Saint-Martin d’Arc. Pour les 300 habitant de cette petite commune savoyarde, située en plein coeur de la Maurienne, la présence présumée du loup aux abords des maisons devient préoccupante. Jusqu’à présent le prédateur n’avait jamais été signalé dans cette zone. Des carcasses d’animaux pourraient attester de sa présence.

Depuis le début de l’année, 21 cadavres d’animaux sauvages, chevreuils, biches et faons, ont été retrouvés près du village de Saint-Martin d’Arc. Ces bêtes auraient été victimes du loup... Pour les chasseurs, le prédateur devient ainsi un concurrent. Ils ne sont en effet autorisés qu’à prélever une trentaine de têtes de gibiers par an. Or, les chasseurs craignent que ces quotas ne soient revus à la baisse en raison des attaques du loup. Pour les habitants du village, la présence du loup près des habitations est synonyme de danger. Certains affirment avoir aperçu l’animal à proximité du village. Toutefois, les spécialistes du loup sont formels : le loup n’attaque pas l’Homme. Sa présence à proximité des villages a une explication simple. L’animal suit ses proies, lesquelles descendent dans la vallée en hiver pour trouver de la nourriture.

Partager cet article :

Soutenir par un don