Accueil > Les archives > Un loup retrouvé mort près d’une voie ferrée des Alpes Maritimes

Un loup retrouvé mort près d’une voie ferrée des Alpes Maritimes

jeudi 21 avril 2005, par l’Agence France Presse

Le cadavre desséché d’un loup, mort depuis plusieurs mois, a été retrouvé le long d’une ligne de chemin de fer des Alpes-Maritimes, a indiqué la gendarmerie, précisant que l’animal protégé avait "probablement été tué par balle". Le cadavre de ce mâle adulte retrouvé le 30 mars sur un ballast de la voie ferrée entre Breil et Saorge (Alpes-Maritimes), a été confié au laboratoire vétérinaire départemental, qui a relevé deux perforations dans la boîte crânienne pouvant correspondre à l’impact d’une balle.

Seuls les gardes de l’Office national de la chasse sont autorisés à abattre des loups, dans la limite des quotas fixés par le plan national de gestion de l’espèce. Cinq loup ont été tués illégalement dans les Alpes-Maritimes depuis la réapparition de l’animal en 1992, selon Nice Matin qui révèle l’affaire.

Partager cet article :

Soutenir par un don