Accueil > Goodies > Jeux > Traces de loups - Wolfsspuren

jeu de société

Traces de loups - {Wolfsspuren}

mardi 24 mai 2005, par Thierry Pertuy

Le loup est un animal qui vous fascine ?

C’est aussi le cas de Dagmar Frei, Till Meyer et Nicole Stiehl qui ont conçu un jeu de société, "Traces de loups", dans l’objectif de contribuer à une meilleure connaissance de ce captivant animal.

"Traces de loups" simule la vie d’une meute de loups dans laquelle chacun des joueurs incarne de 1 à 3 loups qui tantôt devront coopérer pour leur survie commune, tantôt lutteront pour essayer de progresser dans la hiérarchie de la meute.

Les auteurs ont pris conseil auprès des plus grands spécialistes pour faire coller les règles du jeu à la vie réelle d’une meute, ce qui confère au jeu son côté éducatif.

La grande interaction entre les joueurs et l’alliance de coopération et de compétition apportent lui apporte intérêt ludique et originalité : Nous sommes à mille lieues du triste et sempiternel monopoly !

Vous trouverez ci-joint une description sommaire des mécanismes du jeu ainsi que quelques images.


- Nom original : Wolfsspuren
- Nombre de joueur : 3 à 6
- Age : +12
- Durée moyenne : 90 minutes
- Jeu original en allemand, mais la traduction française intégrale des règles est fournie.
- Prix de 25 Euros + frais de ports (Possibilité de remise sur quantité)

Thierry Pertuy
1, rue Sergent Blandan
54000 Nancy


Description sommaire du jeu :

Placement

La meute est organisée selon une hiérarchie bien précise : En haut, la paire de loup "alpha" (un mâle et une femelle), juste en dessous, un mâle "bêta". Ensuite viennent les autres mâles et femelles de la meute selon deux hiérarchies distinctes. Enfin, tout en bas se trouve un éventuel loup "oméga".

Chaque loup possède un niveau de "force" (=points de vie - si le niveau atteint zéro, le loup meurt) et une aura plus ou moins élevée dans la meute selon les services qu’il a rendu à la communauté et la façon dont il s’est illustré dans ses combats contre les autres (=points de reconnaissance).

Le jeu se déroule en tours représentant chacun une année de la vie de la meute. Chaque tour se décompose en 7 phases.

Phase de préparation

On détermine au début de chaque tour le nombre de louveteaux qui naîtront ainsi que le type de grande proie que la meute chassera à l’automne (élan, bison...)

Ensuite, chaque joueur détermine secrétement avec quelle implication chacun de ses loups va s’investir sur les 5 phases d’action que sont :
- L’éducation des louveteaux
- La chasse en solitaire
- La chasse en meute
- Les hurlements
- Les combats de rang

Phase après phase les joueurs dévoilent leurs intentions.

Phase Éducation des louveteaux

Cette phase est coopérative. Un investissement minimum est requis pour la survie des louveteaux. Le loup le plus impliqué gagne de la reconnaissance.

Phase Chasse en solitaire

Cette phase est individuelle. Les loups chassent de petites proies au printemps et en été.

Phase Chasse en meute

Cette phase est coopérative. De l’investissement total de la meute dépend la réussite de la chasse de grandes proies en automne et en hiver. Le loup le plus impliqué gagne de la reconnaissance.

Phase Hurlements

Cette phase est coopérative. De l’investissement total de la meute dépend l’extension ou la réduction du territoire de la meute. Le loup le plus impliqué gagne de la reconnaissance.

Phase Combats de rang

Les loups peuvent combattre pour progresser dans la hiérarchie. Les combats n’impliquent que des individus du même sexe.

Phase de marque

Les louveteaux qui ont survécus deviennent adultes et prennent position dans la hiérarchie de la meute ou la quittent.

Les joueurs marquent des points de victoire en fonction de la position de leurs loups dans la hiérarchie de la meute et de l’aura (points de reconnaissance) de chacun de leurs loups.

P.-S.

Plus d’info :

Thierry Pertuy
1, rue Sergent Blandan
54000 Nancy

Partager cet article :

Soutenir par un don