Accueil > Les archives > Savoie : un éleveur abat un loup qui attaquait son troupeau

Savoie : un éleveur abat un loup qui attaquait son troupeau

lundi 4 juillet 2005, par l’Agence France Presse

Un éleveur a abattu un loup, un mâle d’une trentaine de kilos, qui s’attaquait à son troupeau de moutons, samedi dans le massif des Bauges (Savoie), et a aussitôt prévenu la gendarmerie, a-t-on appris lundi auprès de la préfecture.

L’éleveur a déclaré aux gendarmes qu’il ne savait pas qu’il s’agissait d’un loup au moment de l’attaque et qu’il avait réagi pour sauver son troupeau, selon le cabinet du préfet de Savoie.

L’information a été révélée lundi matin par le quotidien Le Dauphiné Libéré (lire ici).

La dépouille de l’animal a été transportée dans les locaux de l’Office national de la chasse (ONC) à Ecole-en-Bauges pour y être autopsiée.

Après une enquête de gendarmerie, le dossier a été transmis au procureur de la République, selon la préfecture.

La ministre de l’Ecologie Nelly Olin a pris récemment, conjointement avec son collègue de l’Agriculture Dominique Bussereau, un arrêté qui autorise le tir de six loups jusqu’au 31 mars 2006. Son prédécesseur, Serge Lepeltier, avait autorisé le "prélèvement" de quatre loups en 2004, dont seuls deux ont été effectivement tués.

Aucune autorisation d’effarouchement ou de tir n’a été donnée en Savoie, alors qu’en Isère un "prélèvement" a été autorisé par arrêté ministériel paru le 18 juin au Journal officiel, suivi d’un arrêté du préfet de l’Isère.

Partager cet article :

Soutenir par un don