Accueil > Les archives > Révision du Concept loup Suisse seulement après de nouvelles données (...)

Révision du Concept loup Suisse seulement après de nouvelles données avérées

samedi 3 février 2007

La présence des grands carnassiers acceptée par les chasseurs dans une certaine limite

Tant qu’elle n’occasionne pas de dégâts au-delà d’une proportion supportable à la faune sauvage, la présence des grands carnassiers est acceptée par les chasseurs en Suisse. La formation de meutes de loups semble imminente. Ce développement pourrait mettre en question l’utilisation de la faune par la chasse comme visé par la loi fédérale. L’Office fédéral de l’environnement s’engage maintenant dans une procédure de révision du Concept loup Suisse. Cependant, ChasseSuisse demande que le Concept actuel ne soit pas modifié jusqu’à connaissance des objectifs concrets vis-à-vis de la gestion du loup. Sur la base d’une étude objective intéressant tous les milieux concernés, les buts concernant la répartition géographique du loup et sa densité en Suisse doivent être clairement définis. Devant la proximité de la formation de meutes, le Concept loup actuel doit être appliqué de façon qu’il tienne compte des buts visés par la loi fédérale sur la chasse, notamment en ce qui concerne le maintien de la diversité des espèces et de l’exploitation équilibrée par la chasse des populations de gibier. Finalement, ChasseSuisse demande que la Confédération déclare une réserve à la Convention de Berne au sujet du loup.

Voir en ligne : Agir

Partager cet article :

Soutenir par un don