Accueil > Les archives > Bibliographie > Repenser le sauvage grâce au retour du loup : Les sciences humaines (...)

Repenser le sauvage grâce au retour du loup : Les sciences humaines interpellées

mercredi 15 septembre 2010

Quelle place accorder au loup dans nos sociétés aujourd’hui ? Quelles conséquences tirer du retour du sauvage dans les sociétés modernes ? Depuis l’arrivée du loup en France en 1992, le statut de l’animal sauvage, et notamment des grands prédateurs, fait l’objet d’un vif débat au sein de l’opinion et d’un conflit incessant entre éleveurs, chasseurs et écologistes. Pour éclairer les choix délicats qui s’imposent, une enquête internationale et interdisciplinaire a été lancée sur les rapports entre l’homme et les animaux longtemps qualifiés de "nuisibles". À partir du cas emblématique du loup, des chercheurs se sont penchés sur les rapports entre l’homme et l’animal sauvage. L’éventail des disciplines conviées ici (écologie et biologie, géographie de l’environnement, histoire médiévale, moderne et contemporaine, sociologie, ethnologie, anthropologie, linguistique et économie) souligne la fécondité d’une démarche qui aboutit à une mise en commun des savoirs sur la longue durée - du Moyen Age à l’actuel - et de vastes échelles - de la France et de l’Italie à l’ancienne Indochine, du Québec au Kirghizstan.

Jean-Marc Moriceau est professeur d’histoire moderne et Philippe Madeline professeur de géographie, tous les deux à l’université de Caen Basse-Normandie. Spécialistes des campagnes françaises, ils dirigent et animent le séminaire du Pôle rural de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de Caen, Ils viennent de publier ensemble Un Paysan et son univers de la Guerre au Marché commun. A travers les agendas de Pierre Lebugle, cultivateur en Pays d’Auge, Paris, Belin, 2010. Jean-Marc Moriceau a écrit une Histoire du méchant loup. 3000 attaques sur l’homme (15e-20e siècle) (Paris, Fayard, 2007, rééd. et complétée en 2008) et La Bête du Gévaudan (1764-1767), Paris, Larousse, 2008. Philippe Madeline a contribué é éditer Agriculteurs et territoires, entre productivismes et exigences territoriales (Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007). L’un comme l’autre s’intéressent aux mutations du monde rural et aux rapports des campagnes avec l’environnement.

  • Relié : 254 pages
  • Editeur : Presses Universitaires de Caen (19 août 2010)
  • Collection : Bibliothèque du pôle rural
  • Langue : Français
  • ISBN : 978-2951079663
  • Prix indicatif : 25 €
  • Commander en ligne

P.-S.

Documents joints

Partager cet article :

Soutenir par un don