Accueil > Sur la piste du loup > Arts et culture > Quand on parle du loup...

Quand on parle du loup...

Proverbes et expressions inspirés par le loup

mercredi 22 février 2006, par chicamorena

Le loup a si souvent été le centre de légendes parfois grotesques qu’il a inspiré beaucoup d’expressions et de proverbes illustrant les travers humains. En voici quelques exemples...

"A chair de loup, sauce de chien."
Il faut traiter les gens selon leur mérite. A un méchant, un plus méchant viendra le chatier.

"Les loups ne se mangent pas entre eux."
Les méchants (ou ceux qui sont liés par quelque complicité) ne se nuisent pas les uns les autres.

"Hurler avec les loups."
Imiter les personnes avec lesquelles ont se trouve, même si l’on n’est pas d’accord avec eux, la pluspart du temps pour reçevoir des avantages.

"Le loup change de poil mais non de naturel", "Le loup est toujours loup"
Les gens ne changent pas, même au fil des ans.

hurler avec les loups

"On crie toujours le loup plus grand qu’il n’est"
On exagère l’importance du péril.

"Si on savait ou le loup passe, on irai l’attendre au trou"
Si l’on savait d’avance d’où vient le danger, on prendrait des précautions.

"Y a un loup"
Il y a un problème,on nous prépare un mauvais coup.

"La lune n’a rien à craindre des loups"
Indique l’impuissance des envieux contre un mérite superieur.

"Une faim de loup"
Désigne un grand appétit.

"Un froid de loup"
Un froid très rigoureux.

"Entre chien et loup"
Désigne la tombée de la nuit, quand il ne devient plus possible de distinguer les chiens des loups.

"Se jetter dans la gueule du loup"
S’exposer délibérément à un grand danger.

"Avoir vu le loup" (ancienne expression)
Se dit d’une jeune fille qui heu, a perdu son innocence...

etre connu comme le loup blanc

"La faim fait sortir le loup du bois"
L’occasion, la tentation ou la détresse font commettre des actes audacieux ou condamnable.

"Marcher à pas de loup"
Marcher sans faire de bruit et avec précausion.

"Faire entrer le loup dans la bergerie"
Introduire dans un groupe quelqu’un dont on ignore qu’il peut nuire.

"Quand on parle du loup on en voit la queue"
Se dit de l’arrivée inopinée de quelqu’un dont on parle.

"L’homme est un loup pour l’homme"
Tout le monde la connait celle là mais je l’esplique quand même :
Traduction d’un adage latin du philosophe Thomas Hobbes(Homo homini lupus) évoquant les hommes dans l’état de nature (à l’état naturel)qui, sans Etat pour les diriger et leur imposer des limites essayerai de prendre les biens et le territoire d’autrui et s’entretueraient.
Aujourd’hui cette formule désigne toute rivalité humaine.

"Etre connu comme le loup blanc"
Etre connu de tout le monde (en raison de la rareté des loups blanc)

"Un vieu loup de mer" désigne un vieu marin expérimenté.

"Un jeune loup" est un jeune homme ambitieu.

"Une louve" est une femme débauchée (ancienne expression).

"Mon gros loup"/"Mon petit loup" terme d’affection.

Il y a certainement d’autres expressions on l’on utilise le mot "loup" mais ce sont ici les principales expression que l’on puisse trouver.

Partager cet article :

Soutenir par un don