Accueil > Les archives > Pétition au gouvernement du Québec

Clan des Loups d’Amérique du Nord

Pétition au gouvernement du Québec

lundi 6 janvier 2003, par Le Clan des Loups d’Amérique du Nord

Nous, soussignés, attirons l’attention du Premier Ministre du Québec sur ce qui suit :

Considérant que, depuis 1984, il est permis de piéger dans les réserves fauniques.

Considérant que, le piégeage de 19 espèces animales, incluant le loup, est autorisé sur 1 490 444 km2 soit plus de 98 % du territoire québécois.

Considérant que, depuis 1980, le nombre de piégeurs a chuté de 62 % et qu’ils ne représentent maintenant que 0,11 % de la population.

Considérant que, le piégeage demeure toujours la principale cause de mortalité du loup.

Considérant que, de 1990 à 2002, plus de 5 500 loups ont été supprimés par les trappeurs, soit une moyenne annuelle de 458 loups.

Considérant que, 8 269 piégeurs ont éliminé, de octobre 2001 à février 2002, plus de 262 158 animaux sauvages...sans compter les captures mortelles d’espèces protégées.

Considérant que, des biologistes, des techniciens de la faune et des agents de conservation à l’emploi de la Société de la faune et des parcs du Québec détiennent « à vie » des territoires de piégeage « à droit exclusif » dans les réserves fauniques et que ces « activités » leur procurent annuellement des revenus substantiels.

Considérant que, le gouvernement hypothèque aveuglément l’avenir du loup en autorisant son exploitation tout en ignorant la condition des populations. En effet, l’estimation « lupine » proposée par l’État reste floue et peu convaincante car elle repose davantage sur des postulats et des extrapolations que sur une véritable étude scientifique, exhaustive et objective.

PAR CONSÉQUENT, les signataires de la présente pétition demandent au gouvernement du Québec d’interdire le piégeage dans les réserves fauniques afin d’assurer la pérennité du loup et des 18 autres espèces animales exploitées sur ces territoires publics. Abolir le piégeage en ces lieux, c’est également accepter les nouvelles tendances et les valeurs actuelles qu’entretiennent les Québécois et les nombreux visiteurs internationaux envers la faune sauvage.

  • Pétition à photocopier et diffuser largement : Cliquez ici
  • Modèle de lettre au Premier Ministre : Cliquez ici
Partager cet article :

Soutenir par un don