Accueil > Les archives > Nelly Olin plombe la nature

Trophées de la Nature pour 2005

Nelly Olin plombe la nature

mercredi 4 janvier 2006, par l’ASPAS

Comme chaque année, l’Association pour la Protection des Animaux sauvages
décerne les trophées de la nature. Symboles de l’opinion de l’association et de ses adhérents, ces trophées récompensent ou condamnent les acteurs de la protection la nature.

Cette année, les adhérents de l’ASPAS ont souhaité dénoncer l’ignorance et le mépris de la nature et particulièrement des loups de Mme Nelly Olin, Ministre de l’Ecologie et du développement durable. Elle avait en effet autorisé pour l’année 2005 le tir de six loups. Heureusement grâce aux actions efficaces de l’ASPAS et d’autres associations de protection de la nature, seul deux loups ont été abattus. Deux de trop ! Mme La Ministre recevra donc son diplôme du Trophée de Plomb pour la nouvelle année en espérant qu’elle révise ses positions sur le dossier Loup et qu’elle agisse désormais en faveur et non contre la protection de la nature.

L’ASPAS sait aussi reconnaître les bonnes actions des acteurs de la nature. Ainsi, nous tenons à remettre le Trophée de plume à Jean Marsaudon, député UMP, ingénieur, pour avoir présenté, en juillet dernier, une loi visant à interdire la pratique de la chasse à courre, à cor et à cri sur le territoire français. Il qualifie la vénerie entre autres de " jeu barbare pratiqué par quelques initiés " et invite à diminuer progressivement cette pratique pour éviter que les chiens devenus " inutiles " pour leurs propriétaires ne soient euthanasiés. Il est important qu’une personnalité politique défende cette idée et en réfère aux instances décisionnelles afin d’abolir cette pratique d’un autre temps. Par la récompense attribuée à M. Marsaudon, l’ASPAS montre ici qu’elle sait reconnaître les bonnes actions de manière apolitique.

Cependant, dans un monde où la Ministre de l’Ecologie porte elle-même
préjudice à la cause qu’elle est censée défendre, les activistes anti-nature sont économiquement et politiquement puissants. Tels des garde-fous, les associations et leurs millions de bénévoles jouent alors un rôle prépondérant pour la défense de notre patrimoine naturel et tentent chaque jour de réparer les erreurs du gouvernement dans l’intérêt de tous. C’est dans cet esprit et en totale indépendance que l’ASPAS entend poursuivre ses actions pour une nature libre et des animaux libres !

P.-S.

Contact presse : Julie Danet
Tél. : 04 75 25 10 00
Mail : info aspas-nature.org

Partager cet article :

Soutenir par un don