Accueil > Canis lupus : le loup > Loups dans le monde > Lettre ouverte aux amis européens du loup

Lettre ouverte aux amis européens du loup

mardi 20 décembre 2011, par Nordulv

Nous sommes nombreux à éprouver un sentiment de désespoir, d’impuissance, vis-à-vis des autorités qui sont censés protéger nos loups.

Des autorités qui n’ont mis en place aucune norme protectrice ni aucun conseil, mais qui obéissent aux voix qui crient le plus fort. Malheureusement, ces voix ne crient qu’une seule chose : « TUEZ LES LOUPS !  »

Des agriculteurs, des éleveurs de moutons, des chasseurs se regroupent en lobbies et haussent le ton depuis des années jusqu’à obtenir ce qu’ils voulaient : des permis pour chasser le loup. Cette décision va à l’encontre de toute évidence scientifique, est en contradiction avec la directive Habitats et heurte le bon sens, car la population des loups est fragile, sur le point de disparaître. Parce que le gouvernement et les autorités ont choisi de les écouter, ils ont le droit de tuer.

Allons-nous accepter cette décision ? Allons-nous accepter la destruction de nos loups ? Allons-nous accepter la haine des opposants des loups qui se moquent de nous dans leurs journaux anti-loup ? Bien sûr que non.

Louve Kynna, venant de Norvège et abattue en Suède le 12 décembre dernier.

Aujourd’hui, l’histoire de la louve Kynna nous apprend que les autorités ne s’intéressent pas à la génétique, ils se fichent de savoir si des mesures préventives ont été adoptées ou non. Leurs promesses de laisser nos loups précieux s’établir dans des territoires neufs n’étaient que des paroles en l’air.

Le rapport suédois EPA sur l’abattage des loups montre que les autorités écoutent les voix les plus fortes, et que ce qu’ils veulent c’est l’abattage préventif. Ils veulent même supprimer les loups sur des territoires entiers.

Comment avoir une population viable de loups en bonne santé ? Comment faire accepter les loups aux gens ?

Notre seul espoir c’est vous, nos amis de l’Union Européenne. Aidez-nous, s’il vous plaît !

Les amis du loup suédois.

Voir en ligne : Lettre ouverte de nos amis de Nordulv

P.-S.

Traduit du suédois par Jane Hendy et Christine Bertrand

Partager cet article :

Soutenir par un don