Accueil > Les archives > Les préfets directement compétents pour autoriser de tirer sur un (...)

Les préfets directement compétents pour autoriser de tirer sur un loup

samedi 30 mai 2009, par l’Agence France Presse

L’autorisation exceptionnelle de tirer sur un loup sera désormais de la compétence directe des préfets, sans décision préalable des ministères concernés, selon un arrêté du ministère du l’Ecologie paru au Journal Officiel.

A l’article 1er de l’arrêté du 9 juillet 1999 "fixant la liste des espèces de vertébrés protégés menacées d’extinction en France et dont l’aire de répartition excède le territoire d’un département", "les mots Loup et Canis lupus sont supprimés", indique l’arrêté ministériel daté du 27 mai.

L’arrêté ne modifie pas le statut de protection du loup mais fait passer l’animal d’une liste d’espèces qui relève uniquement des ministères concernés à une liste qui relève des préfets.

Des arrêtés interministériels étaient auparavant nécessaires pour que les préfets puissent donner l’autorisation de tirer sur un loup, alors que la décision pourra être désormais prise directement par les préfets eux-mêmes.

"Ca reste très encadré et nous ne sommes pas inquiets à très court terme. Mais on ne voit pas bien pourquoi il y avait urgence de prendre une telle décision sans concertation préalable", a déclaré à l’AFP Gilbert Simon, qui préside l’association Ferus pour la protection des grands carnivores menacés.

"A notre avis, c’est quand même pour préparer des assouplissements dans le tir du loup", a-t-il ajouté.

Partager cet article :

Soutenir par un don