Accueil > Les archives > Les loups du Gard en Bretagne

Les loups du Gard en Bretagne

vendredi 9 juin 2006, par Le Poher

Une meute de quatre loups hybrides vient d’élire domicile dans un enclos aménagé à Lescouët-Gouarec dans les Côtes d’Armor. Les animaux sont arrivés mardi 6 juin en provenance d’un refuge du Gard où ils étaient en sursis depuis de nombreux mois.

Une histoire peu banale

L’histoire des loups du Gard n’est pas banale. Maintes fois trimbalés, menacés d’euthanasie, traqués même l’année dernière à la suite d¹un acte de malveillance qui les avait conduits hors de leur enclos, ils doivent leur salut au travail acharné de Paula Loïs, la présidente de l¹association C.H.E.V.A.L (Lire ici : Des loups poussés à la fuite dans le Gard).

La dame de Servas consacre sa vie à la cause animale. Elle s’occupe actuellement de 178 chevaux. C¹est à elle que la dernière propriétaire des loups avait confié la garde temporaire des animaux. Une garde temporaire qui a fini par s’éterniser au point de "fâcher" l’administration qui menaçait d’euthanasier les loups si aucune solution n’était trouvée. La meute ne pouvait demeurer dans le Sud pour deux raisons : leur enclos est hors norme et les loups souffrent considérablement de la chaleur en été.

Nouvel enclos

La solution est venue des Côtes d’Armor où deux porteurs de projets ont décidé en 2004 d’apporter un coup de main à Paula Loïs. Un dossier complet de nouvel enclos a été monté et validé par l’administration au cours des derniers mois.
L’enclos a été construit dans un site boisé au lieu-dit Coat Fur. D’une surface de 1 300 m2, il a été séparé en deux. Une première partie de 900 m2 abrite un mâle et deux femelles. La seconde de 400 m2 est réservée à un loup blessé en 2005. Il s’agit d¹une structure aux normes avec
une clôture de 2,5 m de hauteur avec retour électrifié de 45 cm. Le sol a été bétonné à la base et le grillage est profondément enfoncé en terre. Ce premier enclos est ceinturé par une clôture de 2 m de hauteur qui
comporte également une clôture électrique à la base.

Portes ouvertes en 2007

Les animaux seront entretenus par une personne formée auprès d’un professionnel et qui a obligation de demeurer sur place durant plusieurs mois. Ce parc dont l¹objet est d’offrir un nouveau refuge à des animaux au parcours difficile ne sera pas ouvert au public. Des portes ouvertes
pourront néanmoins avoir lieu à partir de 2007.

Partager cet article :

Soutenir par un don