Accueil > Les archives > Les loups des Rocheuses à nouveau sur la liste des espèces protégées

Les loups des Rocheuses à nouveau sur la liste des espèces protégées

jeudi 23 octobre 2008

Un juge américain a réinstauré le 15 octobre dernier, la protection des loups du nord des montagnes Rocheuses, accordant une victoire à 12 groupes écologistes qui avaient déposé un recours contre une décision gouvernementale, selon des documents judiciaires.

"Le loup gris du nord des montagnes Rocheuses réintègre la liste des espèces en danger et protégées", a décidé le magistrat fédéral Donald Molloy, siégeant à Missoula (Montana, nord-ouest) dans une ordonnance écrite.

Douze groupes de défense de l’environnement avaient porté plainte en avril pour obtenir l’annulation du retrait des loups de la liste des espèces menacées dans trois Etats du nord et de l’ouest (Idaho, Montana, Wyoming), décidée par les autorités fédérales qui jugeaient que la réintroduction de cette espèce avait été couronnée de succès.

Avec le retrait de la protection fédérale, les Etats se retrouvaient libres de gérer les populations de loups. Les 12 groupes craignaient une "gestion inadéquate et biaisée" et l’un d’entre eux, "Defenders of wildlife" (Défenseurs de la faune sauvage) avait affirmé que les autorités locales avaient donné carte blanche à leurs habitants pour tuer des loups de façon indiscriminée.

En 1974, les loups avaient quasiment disparu des 48 Etats américains continentaux, sauf quelques hardes dans le Minnesota et le Michigan (nord). En 1995, 66 individus avaient été lâchés par le gouvernement dans l’Idaho et près du Parc national du Yellowstone voisin, dans l’espoir de les voir croître et se multiplier.

Cela a été le cas. Aujourd’hui, quelque 1.200 loups déambulent en Idaho, dans le Montana et au Wyoming. Mais les agriculteurs, très influents dans la région, restent opposés à leur présence et mettent en avant les pertes que des attaques de loups occasionnent au bétail.

Partager cet article :

Soutenir par un don