Accueil > Les archives > Le loup reste strictement protégé

Convention de Berne :

Le loup reste strictement protégé

mardi 28 novembre 2006, par l’Agence France Presse

La Suisse, qui demandait de déclasser le niveau de protection de cet animal, a été déboutée à Strasbourg par le Comité permanent de la « Convention de Berne », qui protège la faune et la flore.

Le loup continuera à faire partie des espèces "strictement protégées" après le rejet d’une proposition suisse de déclassement lundi par les pays membres de la Convention de Berne, réunis à Strasbourg.

"La proposition a été rejetée, l’Union européenne s’y étant opposée au nom de tous ses membres " a indiqué à l’AFP Eladio Fernandez Galiano, un membre du secrétariat du Conseil de l’Europe, présent à la réunion du Comité permanent de la Convention de Berne.

La proposition suisse, déjà présentée en 2004 et en 2005, visait à faire passer le loup d’une espèce "strictement protégée", comme c’est le cas de l’ours, de la loutre ou des hirondelles, à une "espèce protégée", permettant ainsi des abattages sélectifs.

Les opposants à la proposition suisse ont estimé que l’article 9 de la Convention de Berne permettait déjà une "certaine souplesse" en prévoyant des exceptions pour les espèces strictement protégées, notamment en cas de dommages subis par le bétail, a expliqué M. Galiano. "Mais dans ce cas, les pays doivent rendre des comptes tous les deux ans et justifier les raisons pour lesquelles des mesures exceptionnelles ont été prises" a-t-il ajouté.

Elaborée dans les années 1970, la Convention de Berne, qui a pour vocation de protéger la faune et la flore menacée, a été ratifiée par 45 Etats, dont 4 pays africains. Elle a notamment permis d’éviter la disparition de plusieurs grands carnassiers menacés par les chasseurs et la disparition de leur habitat traditionnel.

La Suisse a, comme l’an dernier, fait valoir que les populations de loups s’étaient désormais rétablies en de nombreux endroits dont certains inédits comme l’Allemagne, la France et la Suisse.

Partager cet article :

Soutenir par un don