Accueil > Les archives > Le loup : il faut que je t’en parle.

Le loup : il faut que je t’en parle.

mercredi 10 mai 2006, par Eric

Votre action doit être une action d’anticipation.

Aujourd’hui et depuis le retour du loup en France, la situation est très difficile sur le terrain.
Son retour bien que prévisible n’a pas été suffisamment (ou voir pas du tout ) anticipé par les autorités et les professionnels de l’élevage. Les régions regagnées par le loup sont de véritables champs de batailles ou pros et antis s’affrontent, chacun pour défendre sa cause.
Alors que des solutions existent ! Demain, la zone de présence du loup sera doublée et après demain une grande partie du territoire sera le terrain de chasse du prédateur, donc ce potentiel champ de bataille. Cette évolution, quelles que soient les actions entreprises, ne peut plus, et ne doit plus, être arrêtée, elle peut être au mieux ralentie, mais à quel prix et dans quelles conditions ?

Il faut donc que l’agrandissement du territoire de présence du loup soit pris en compte par tout le monde et que nos actions consistent à préparer, à sensibiliser et à informer au mieux les institutions, les politiques et les professionnels de l’élevage de son retour et ceci dès aujoud’hui et déjà au niveau local.

Alors : Le retour du loup : il faut que je vous en parle !

Mesdames et messieurs les sénateurs, les députés, les maires, les professionnels de l’élevage, la « cohabitation » est possible, de nombreux exemples l’ont prouvé. Alors mettez de suite en place les moyens pour que le retour du loup sur « vos terres » se passe dans les meilleures conditions. Les erreurs d’aujourd’hui ne doivent pas être renouvelées et les actions d’anticipations vous permettront d’éviter bien des conflits et des dépenses .
Nous sommes prêts à vous aider et à vous soutenir.

P.-S.

Partager cet article :

Soutenir par un don