Accueil > Les archives > La préfecture de la Drôme autorise l’abattage d’un loup

La préfecture de la Drôme autorise l’abattage d’un loup

lundi 22 août 2005, par l’Agence France Presse

Le préfet de la Drôme a autorisé l’abattage d’un loup dans le secteur de Bouvante (ouest du Vercors), où des tirs d’effarouchement ne sont pas parvenus à empêcher de nouvelles attaques de troupeaux, a indiqué lundi la préfecture.

Début août, douze ovins avaient été tués par un loup dans le secteur. En conséquence, le préfet avait autorisé le 11 août des tirs d’effarouchement, avec des balles en caoutchouc, destinés à éloigner le prédateur.

Mais les 14 et 15 août, deux nouveaux troupeaux ont été attaqués et trois ovins ont été tués, a expliqué Gérard Roussillon, directeur-adjoint du cabinet du préfet.

"Le loup a été aperçu à plusieurs reprises par les bergers, ce qui prouve qu’il s’est fixé dans le secteur", a-t-il ajouté.

Quatre agents de l’office national de la chasse ont donc été autorisés à abattre un loup à Bouvante ou sur les communes limitrophes.

En 2004, le premier loup abattu dans le secteur alpin avait été tué à Bouvante, a rappelé Gérard Roussillon (Une louve de 18 mois tuée dans la Drôme ).

Manifestez votre soutien et diffusez tracts et affiches en faveur du loup.

Partager cet article :

Soutenir par un don