Accueil > Les archives > Il n’y a plus d’ours sur le sol suisse, mais un deuxième loup

Il n’y a plus d’ours sur le sol suisse, mais un deuxième loup

vendredi 13 juin 2008

Plus aucun ours ne se trouve actuellement sur sol helvétique. Le dernier à avoir séjourné dans les Grisons, "MJ4", est reparti en mai en Italie du Nord. La région grisonne de la Surselva compte en revanche un deuxième loup.

Les analyses effectuées en octobre et février derniers sur les crottes de ce second mâle ont révélé une structure d’ADN différente de celle observée jusque-là, indiquent les autorités grisonnes. Ces dernières semaines, un loup a été aperçu à deux reprises près du col de l’Oberalp, côté grison et uranais.

"Le loup ne pose aucun problème chez nous", explique Hannes Jenny, biologiste auprès du service grison de la chasse et de la pêche. "Aucun mouton n’a été attaqué ces dernières années." Il faut dire que les agriculteurs ont été sensibilisés à la présence de l’animal depuis six ans et prennent les mesures nécessaires en conséquence, rappelle M. Jenny.

Ce n’est en revanche pas le cas des habitants de la région italienne du Trentin, dans laquelle se trouve actuellement l’ours "MJ4", dernier du genre à avoir séjourné en Suisse. "MJ4" pourrait donc être davantage menacé par le braconnage qu’ailleurs.

Il y a trois semaines, l’ours a été observé entre Merano et Bolzano après avoir séjourné près du col du Stelvio et auparavant dans le Val Müstaïr, aux Grisons.

Voir en ligne : www.romandie.com

Partager cet article :

Soutenir par un don