Accueil > Les archives > Ecosse : la réintroduction du loup serait bénéfique à l’environnement

Ecosse : la réintroduction du loup serait bénéfique à l’environnement

mercredi 31 janvier 2007, par l’Agence France Presse

La réintroduction de loups en Ecosse, dont la dernière présence remonte à 200 ans, serait bénéfique à l’environnement mais aussi en termes économiques, selon un étude rendue publique mercredi.
Une équipe de scientifiques dirigés par Erlend Nilsen, de l’université d’Oslo, dont l’étude est publiée par la Royal Society, l’académie des sciences britannique, affirme que la présence de loups permettrait de maîtriser la population de cerfs, qui doivent être actuellement abattus en raison des dégâts qu’ils infligent à l’environnement.

Evaluant l’impact de l’introduction de trois meutes dans les Highlands écossais, elle estime que la population de cerfs diminuerait rapidement tandis que celle des loups augmenterait de manière proportionnelle. Puis les deux populations se stabiliseraient et après un délai d’une soixantaine d’années, les deux espèces vivraient en équilibre, à condition que le nombre de biches tuées n’exède pas 5% de leur total.

Les forêts et les populations d’oiseaux en tireraient également les bénéfices, ainsi que les propriétaires de cerfs, dont les troupeaux de cerfs rapportent environ 550 livres (850 euros) par kilomètre carré, notamment grâce à la chasse.

Mais avec à la présence des loups, ce montant passerait à 800 livres (1.230 euros), notamment en raison des économies réalisées car il ne serait quasiment plus nécessaire d’abattre des cerfs. L’étude précise que ce montant ne tient pas compte des bénéfices additionnels que rapporterait le tourisme lié à la présence des loups.

Toutefois, elle reconnaît que les troupeaux de moutons seraient la cible des loups, mais affirme que les fermiers - qui dans les Highlands sont subventionnés pour l’élevage de moutons et pourraient être dédommagés pour les pertes subies - ne sont pas particulièrement préoccupés par l’éventuelle réintroduction du loup.

De même, le public en général est favorable à la réintroduction du loup en Ecosse, affirme-t-elle.

Les populations de loups sont en augmentation en Europe centrale et orientale, et l’animal a fait sa réapparition en France, en Allemagne et en Suisse au cours des dernières années, au grand dam parfois des propriétaires d’ovins.

Partager cet article :

Soutenir par un don