Accueil > Les archives > Drôme : l’abattage d’un loup autorisé

Drôme : l’abattage d’un loup autorisé

vendredi 22 août 2008, par l’Agence France Presse

Le préfet de la Drôme a pris un arrêté préfectoral autorisant l’abattage d’un loup, à la suite d’attaques contre un troupeau dans le Vercors, a-t-il annoncé dans un communiqué vendredi soir. Selon les autorités préfectorales, un groupement pastoral du Vercors, qui avait "contractualisé des mesures de protection depuis plusieurs années", avait dans un premier temps mis en oeuvre des mesures d’effarouchement.

"Le troupeau continuant à subir des attaques, l’organisation de tirs de défense (...) ont été autorisés le 7 août 2008. Malgré ces tirs de défense, le troupeau a continué à subir des dommages attribués au loup", poursuit le communiqué. "Considérant les dommages importants et répétés aux troupeaux alors que les moyens de protection sont mis en place par les éleveurs et en l’absence d’autres solutions satisfaisantes, considérant également que la période est particulièrement propice aux attaques au regard des conditions météorologiques (brouillard, pluie...), le préfet a décidé d’autoriser les tirs de prélèvement (abattage, ndlr) d’un loup", ajoute la préfecture.

Des lieutenants de Louveterie pourront donc, à partir du 22 août et pour une durée d’un mois, tuer un loup, de jour comme de nuit, sous le contrôle technique de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Partager cet article :

Soutenir par un don