Accueil > Les archives > Agneau de lait rôti au miel

Agneau de lait rôti au miel

jeudi 1er avril 2010, par Loupo

Conscientes des difficultés rencontrées par l’élevage en zones de présence des grands prédateurs, certaines associations ont mis en place des programmes de soutien basés sur une aide aux éleveurs et bergers dans la protection de leurs troupeaux (cf PASTORALOUP de l’association Ferus).

Sur loup.org, nous pensons également que le soutien de la filière ovine, est l’un des axes majeurs de la préservation du loup en France.

Aussi, en cette veille de week-end Pascal, nous vous invitons à consommer massivement les produits de nos alpages francais [1] et dans un geste d’éco-citoyenneté nous vous proposons même notre propre recette [2].

La recette de loup.org

Ingrédients :

  • 1 morceau d’Agneau de lait (Gigot ou épaule)
  • Thym
  • Huile d’olive
  • Miel

Préparation :

  • Saler légèrement la viande.
  • Ajouter du thym et un peu d’huile d’olive dessus.

Cuisson :

  • Placer dans un four chaud (niveau 8, 240°) pour saisir la viande. Après un quart d’heure de cuisson, étaler sur la viande quatre grosses cuillères de miel qui va se répandre facilement avec la chaleur, sur toute la surface de la viande.
  • Remettre à cuire pendant dix minutes en baissant la chaleur du four (niveau 4, 160°).
  • Sortir le plat et avec une cuillère remettre du jus au miel sur le gigot.
  • Faire cuire à nouveau dix minutes à chaleur réduite. Servir chaud.

Le Conseil du Chef :

Ne pas ajouter d’ail dans la préparation de la viande (contrairement à la photo), car le goût de l’ail se marie mal avec celui du miel.

Accompagnement :

Vin rouge Pauillac

Bon appétit !

Notes

[1Attention de bien acheter un produit français : En effet, depuis l’affaire du Rainbow Warrior en 1985, la France s’est abstenue de s’opposer à l’entrée sur le territoire européen de la viande d’agneau et de mouton en provenance de Nouvelle Zélande, ce qui tranche avec son habitude à défendre les intérêts de l’agriculture nationale, ce que certains imputent à un accord tacite faisant partie du volet des réparations de la France à la Nouvelle Zélande

[2L’ajout de miel, substance délicieusement sucré, est destiné à mieux nous faire avaler le goût amèr des quelques 10 loups braconnés (et camouflés) chaque année par ces même éleveurs.

Partager cet article :

Soutenir par un don