Accueil > Actualité > Site officiel du loup et des grands prédateurs en France

Site officiel du loup et des grands prédateurs en France

http://www.loup.developpement-durable.gouv.fr/

Articles

  • "Chiens de protection et randonneurs : besoin d’un décodeur ?"

    9 juillet, par EHN - GENTIER Dominique
    Comment se comporter à l'approche d'un troupeau ?
    Comment se comporter lorsqu'un ou plusieurs chiens de protection s'approchent ?
    Quels sont les gestes qui permettent de se sortir d'une situation tendue ?
    Quels sont les gestes à éviter ? …

    Toutes les réponses dans le clip vidéo
    « Chiens de protection et randonneurs : besoin d'un décodeur ? »

    Court, concis, facile à mettre en pratique, le clip permet à chacun d'adopter le bon comportement en présence d'un troupeau et d'un ou plusieurs chiens de protection.

    Appliquer les recommandations qu'il présente, c'est faciliter la cohabitation entre usagers de l'espace pastoral et chiens de protection des troupeaux et minimiser ainsi les risques d'incidents.

    • Réalisé par Jérôme BOUVIER sur une idée de Jean-Marc LANDRY, ipra, Institut de recherche de la Fondation Jean Marc Landry (www.fjml.life).
    • Financé par : DREAL AuRA – Agence française pour la biodiversité – Parc national des Ecrins – Parc national du Mercantour – FJML
    • Avec l'aimable participation du berger Thierry Mignot.
  • Note technique du 7 juin 2019 portant à connaissance le nombre maximum de loups (Canis lupus) dont la destruction est autorisée en 2019

    7 juin, par EHN - GENTIER Dominique

    Télécharger le communiqué de presse (format pdf - 119.5 ko - 07/06/2019) .

    Télécharger la Note technique du 7 juin 2019 portant à connaissance le nombre maximum de loups (Canis lupus) dont la destruction est autorisée en 2019 (format pdf - 228.3 ko - 07/06/2019) .

  • Avis du conseil scientifique du Groupe National Loup et activités d’élevage concernant les analyses génétiques effectuées sur les loups du Parc du Gévaudan et en Lozère.

    29 mai, par EHN - GENTIER Dominique

    Lors de la réunion du Groupe national loup et activités d'élevage du 28 mai 2019, le Conseil Scientifique permanent du Plan national d'actions a présenté son rapport sur les analyses génétiques réalisées par les laboratoires Antagène et Forgen. Ces analyses génétiques ont été effectuées sur les loups du Parc du Gévaudan et en Lozère, suite à des prélèvements effectués durant l'été 2018.

    Télécharger :

  • Zone difficilement protégeable (ZDP)

    16 avril, par EHN - SCERRI Léa

    La possibilité de délimiter réglementairement des zones difficilement protégeables est prévue aux articles 36 et 37 de l'arrêté interministériel du 19 février 2018 modifié.

    Le préfet coordonnateur a signé le 5 avril 2019 l'arrêté fixant la liste des communes concernées dans les départements de l'Aveyron, du Tarn, de l'Hérault et de la Lozère.

    Le critère principal qui a prévalu au classement est la densité ovine.

    Il s'agit en tout état de cause d'une expérimentation, qui a vocation à être réversible. La zone difficilement protégeable est compatible avec le classement en cercle 2 d'une partie des communes concernées, mais en aucun cas avec celles classées en cercle 1.

    Dans ces zones, les tirs de défense et de prélèvements peuvent être autorisés sans que les troupeaux bénéficient de mesures de protection dans les conditions suivantes :
    - pour les tirs de défense simple, sans autre condition,
    - pour les tirs de défense renforcée, quand le troupeau, malgré le recours aux tirs de défense simple, a subi au moins trois attaques successives dans les douze derniers mois précédant la demande de dérogation ou se situe sur une commune sur laquelle au moins trois attaques ont été constatées au cours des douze mois précédant la demande de dérogation, dans des troupeaux ayant mis en oeuvre les tirs de défense simple,
    - pour les tirs de prélèvements simple ou renforcé, quand les attaques de loup sur les troupeaux persistent après la mise en œuvre de deux autorisations de tir de défense renforcée dans une période maximale de douze mois.

    Arrêté du 5 avril 2019 portant délimitation d'une zone difficilement protégeable au sein d'un front de colonisation du loup dans le sud-ouest du Massif central (format pdf - 1.4 Mo - 16/04/2019)

Soutenir par un don