Accueil > Sur la piste du loup > Ferus.org

Ferus.org

Site de l’association FERUS (ex Groupe Loup france)

http://ferus.org

Articles

  • Ours et loups : séjours en Provence, en Italie et en Espagne 2021

    18 janvier, par Sandrine Andrieux association FERUS

    Loup dans les Monges. Photo Marc Linarès

    Avec notre partenaire www.sejour-faune-sauvage.com

    Vous avez découvert ces séjours par FERUS ? Précisez-le et 50 € seront reversés à l’association FERUS !

    Massif des Monges et Hautes Terres de Provence

    • du 6 au 12 juin : par les sentiers oubliés, itinérance sauvage et gourmande de gîte en gîte dans les hautes terres de Provence et massif des Monges (loups, faune diverse, plantes, gastronomie …)
    • du 11 au 17 juillet : par les sentiers oubliés, itinérance sauvage sous tente dans les hautes terres de Provence et massif des Monges (loups, faune diverse, plantes …)
    • du 29 août au 4 septembre : séjour traces de vie, piste de loup, en étoile à partir de la maison des hôtes à la Motte du Caire.

    Plus d’infos, tarifs, réservation ==>> ICI

    Louveteaux dans les Monges. Photo Marc Linarès

    Asturies (Espagne)

    Vallée de la Trubia et Pics de l’Europe (ours, loups, chats sauvages, cerfs, bouquetins ibériques etc.)

    • Du 3 au 10 octobre 2021 dans la vallée de la Trubia

    A partir du gîte naturaliste « Casa Folgueira » (www.casafolgueras.com), nous rayonnerons dans la vallée de Rio Trubia à la recherche de la faune locale: ours, vautour, chat forestier, loutre,genette, cerf …
    Affût le matin, affût le soir entrecoupés d’instants de détente, inspirés par notre lieu d’accueil.

    Nos deux derniers jours seront consacrés à la recherche du chat forestier, des bouquetins ibériques et du loup dans les Picos del Europa.

    Niveau : tout public (peu de marche ). Nombre de place limité : minimum 5 personnes, maximum 8.

    ==>> 1430 euros avec le transport compris ( mini-bus 5 places)

    ==>> 1375 euros si vous venez avec votre véhicule personnel ou en avion

    Plus d’infos et réservations ==>> ICI.

    Ours dans les Asturies. Photo www.sejour-faune-sauvage.com

    Abruzzes (Italie)

    Le parc national italien des Abruzzes : un modèle de cohabitation hommes et grands prédateurs.

    • Du 19 au 26 septembre 2021

    Partager un territoire, vivre ensemble, cohabiter en bonne intelligence avec la faune sauvage.
    Croire et voir ce qui se vit là bas en faveur d’un développement économique soucieux des enjeux environnementaux et sociaux sera la base de ce séjour.

    Activités : randonnées pédestres, affûts, découverte de la faune locale et de ses indices de présence, regard sur cette cohabitation hommes – grands prédateurs à travers rencontres et témoignages.

    Niveau : pour tout public adulte pratiquant la randonnée. Nombre de participants : 5 (en minibus), 10 maximum.

    Plus d’infos et réservations ==>> ICI.

    ==>> 1320 euros avec le transport compris ( mini-bus 5 places)

    ==>> 1200 euros si vous venez avec votre véhicule personnel ou en avion

    Loups dans les Abruzzes. Photo www.sejour-faune-sauvage.com

     

     

    Pour en savoir plus: www.sejour-faune-sauvage.com

    04 92 68 42 72 / info@sejour-nature-provence.com

     

    Vous avez découvert ces séjours par FERUS ? Précisez-le et 50 € seront reversés à notre association !

  • Appel à bénévoles le 23 janvier en Ariège pour un chantier favorisant la biodiversité

    15 janvier, par Sandrine Andrieux association FERUS

    Appel à bénévoles, chantier collectif : plantation d’arbres fruitiers à Balaguères (Ariège), samedi 23 janvier 2021, à partir de 9h (le chantier se terminera avant 18h afin de respecter le couvre-feu).

    Dans le cadre de notre programme Api’Ours, programme pour la biodiversité dans les Pyrénées.

    A Agert, sur la commune de Balaguères, versant sud face aux Pyrénées, nous proposons d’enrichir et de protéger un jeune verger planté sur un terrain privé. Comme le montre la photo, il y a déjà des arbres, mais leurs protections sont à refaire.

    Nous planterons une dizaine d’arbres sur ce terrain et protégerons la vingtaine en place. Il faut prévoir une marche d’environ 15 mn (non chargé…). Un premier travail sera d’acheminer l’ensemble des matériaux à dos d’humain ou peut-être avec les ânesses. Ces fruitiers sont des essences locales et rustiques fournies par les Vergers retrouvés du Comminges, notre partenaire depuis des années sur Api’ours.

    Nous vous donnons rendez-vous entre 8 h 30 et 9 h le samedi 23 janvier à Balaguères en Couserans (09800) (le lieu précis de rendez-vous ne sera communiqué qu’aux inscrits). Repas partagé sur place avec possibilité de faire du chaud.

    Nous vous demandons de vous inscrire, nombre limité de places. Merci de préciser votre adhésion à FERUS.

    Verger Api’Ours – Balaguères

    Contact :

    Ps : Nous fournissons les gros outils (pioche, pelle, etc.), nous vous invitons à vous munir de gants de protection. Pour ceux qui en ont, n’hésitez pas à apporter perceuse-visseuse sur batterie (chargée), ça peut-être utile.

     

  • Programme Api’Ours : en route pour 2021

    11 janvier, par Sandrine Andrieux association FERUS

    Api’ours est une action pour la biodiversité dans son ensemble mise en œuvre par FERUS. La plantation d’arbres fruitiers favorise la survie et le développement des pollinisateurs, dont les abeilles. FERUS ajoute à ce schéma devenu classique, les autres animaux sauvages se nourrissant de fruits tout au long de l’année, et tout particulièrement l’ours, dont le régime alimentaire est à 70 – 90 % végétarien, donc frugivore en partie.

    Cette action est mise en œuvre depuis 2016 : des communes (Melles et Aspet) ainsi que des privés ont accepté de mettre à disposition des terrains. En 2019 et 2020, outre l’entretien des plantations existantes et la mise en place de panneaux d’information, le programme a permis de commencer à explorer les vallées pyrénéennes de l’ouest (Hautes-Pyrénées (65) et Pyrénées Atlantiques (64) ) et d’y prévoir de nouvelles plantations. Néanmoins, la crise de la Covid n’a pas permis de mener à bien les travaux sur le 64, qui sont d’ores et déjà reportés au premier trimestre 2021. Plus d’informations dans le document en pièce jointe.

    L’action peut se poursuivre par les soutiens financiers des particuliers, de fondations ou associations, comme en 2019-2020 la fondation Itancia et l’Association du Parc de Ste-Croix, par la mise à disposition de terrains et par la participation de bénévoles aux chantiers collectifs.

    Bilan Api’Ours 2020 ==>> ICI

    Si le projet vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter :

  • Lynx braconné dans le Doubs : FERUS porte plainte

    6 janvier, par Sandrine Andrieux association FERUS

    La DREAL Bourgogne-Franche-Comté vient de le confirmer : l’autopsie a montré que le lynx retrouvé mort fin décembre dans le Doubs (canton de Quingey) a bien été braconné, par arme à feu. Une enquête a été ouverte.

    FERUS va porter plainte et demander le remplacement de cet animal.

    En 2020, ce sont donc au moins trois lynx qui ont été braconnés (et pour lesquels FERUS a porté plainte) : en mars  dans le Jura et en janvier dans le Haut-Rhin.

    Le lynx est classé « en danger » sur la liste rouge France de l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN). Ces cas de braconnage mettent à mal la conservation et la restauration de l’espèce en France.

    La destruction d’un lynx, espèce protégée, est passible d’une peine maximale de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende.

    Le communiqué de la DREAL Bourgogne-Franche-Comté ==>> ICI.

  • La Gazette des grands prédateurs n° 78 (décembre 2020)

    4 janvier, par Sandrine Andrieux association FERUS

    La Gazette des Grands Prédateurs n° 78, décembre 2020

    Annus horribilis

    2020, « Annus horribilis » pour les hommes et les femmes de tous les pays touchés par la Covid-19, à tous points de vue.

    « Annus horribilis » aussi pour nos grands prédateurs car la pression, notamment sur le loup, non seulement ne s’est pas démentie, mais s’est renforcée. Ce n’est guère mieux pour l’ours qui a payé cher, lui aussi, le comportement criminel des humains puisque trois animaux ont été tués, réduisant de plus de 5 % la population d’ours pyrénéenne. Et un plan Lynx qui tarde à se mettre en place et nous laisse sceptiques sur l’avenir.

    Cette dernière Gazette de fin d’année est traditionnellement l’occasion de faire le point et de souhaiter à nos adhérents et sympathisants de belles fêtes et une belle future année…

    Est-il raisonnable de le faire dans ces circonstances ? Et bien oui, car nous devons garder en nous l’espoir que la situation s’améliore, aussi bien pour la Covid que pour nos grands prédateurs.

    Cet espoir, qui permet de vivre, qui nous conforte pour que le combat qui nous anime soit toujours aussi intense et militant, engagé sur le terrain, sur tous les terrains où il est nécessaire qu’il le soit.

    Nous ne nous défausserons pas de ces engagements, ceux que nous avons pris auprès de vous, depuis presque trente ans, vous nos adhérents et sympathisants, vous nos donateurs.

    Par votre soutien vous êtes notre force, force financière qui nous permet d’agir, mais également force morale qui nous permet, quand, cela arrive, de laisser les coups de blues derrière nous pour continuer nos actions et réactions, bien souvent dans des conditions difficiles.

    Par vos nombreux encouragements et vos dons de soutien, en cette fin d’année, vous nous donnez confiance en nous et en l’avenir, merci à vous pour toutes vos contributions.

    Alors oui, je vous souhaite à vous tous, adhérents, sympathisants et donateurs, sincèrement, de belles fêtes et une belle année 2021. Que nous ayons également, nous bénévoles, toujours la force d’être présents sur ce terrain du respect de la vie de nos grands prédateurs et de leur droit à vivre libres, sauvages et en paix.

    Jean François Darmstaedter – président de FERUS

    Sommaire :

    • Actus Ours. Clair-obscur. Par Patrick Leyrissoux
    • Actus Loup. Chronologie de l’automne. Par Sandrine Andrieux
    • Actus Lynx. Un PNA Lynx pour améliorer la situation de l’espèce ? Par Olivier Guder
    • Canidés du monde. Par Fanny Marocco
    • Il rêve d’un monde… Interview avec Victor Noël
    • Canidés du monde. Par Fanny Marocco
    • Lynx du Harz, histoire d’un succès. Par Bernard de Wetter
    • La gestion de la présence du loup par la France. Par Patrice Raydelet
    • Tribune : Mr le Président de la République, quittez le vieux monde de la chassez et du sang ! Par Yves Paccalet
    • L’abattage des prédateurs pourrait augmenter les pertes ovines ; le cas du Karoo. Par Marine Drouilly
    • Galerie. Jean Bulot

    S’abonner à la Gazette des Grands Prédateurs / les anciens numéros !

    Votre annonce pub dans la Gazette des grands prédateurs !

    Contactez la rédaction : gazette@ferus.org

0 | 5 | 10 | 15 | 20

Soutenir par un don