Accueil > Canis lupus : le loup > France : le retour du loup > CAP Loup

CAP Loup

Collectif des Associations pour la Protection du Loup en France

http://www.cap-loup.fr

Articles

  • Mobilisation contre l’abattage des 40 loups

    25 juillet, par CAP Loup
    L’État français a décidé d’abattre 40 loups pendant l’année 2017-2018 (arrêté cosigné par les ministres Nicolas Hulot, en charge de l’écologie, et Stéphane Travers, en charge de l’agriculture). Rien ne change donc, puisque le précédent gouvernement avait déjà organisé un tel abattage en 2016-2017 (40 tirs (...)
  • Mobilisation contre l’abattage des 40 loups

    25 juillet, par CAP Loup
    L’État français a décidé d’abattre 40 loups pendant l’année 2017-2018 (arrêté cosigné par les ministres Nicolas Hulot, en charge de l’écologie, et Stéphane Travers, en charge de l’agriculture). Rien ne change donc, puisque le précédent gouvernement avait déjà organisé un tel abattage en 2016-2017 (40 tirs (...)
  • Des personnalités hurlent pour les loups ! #SOSloups

    13 juin, par CAP Loup
    Alors que le ministère de Nicolas Hulot s’apprête à abattre 40 loups, des personnalités publiques se mobilisent avec les associations de CAP Loup pour demander la fin des tir.« Stop aux tirs des loups » ! C’est la pancarte déjà brandie par les personnalités suivantes, signataires de notre manifeste : (...)
  • Des personnalités hurlent pour les loups ! #SOSloups

    13 juin, par CAP Loup
    Alors que le ministère de Nicolas Hulot s’apprête à abattre 40 loups, des personnalités publiques se mobilisent avec les associations de CAP Loup pour demander la fin des tir.« Stop aux tirs des loups » ! C’est la pancarte déjà brandie par les personnalités suivantes, signataires de notre manifeste : (...)
  • Dites NON à l’abattage de 40 loups !

    13 juin, par CAP Loup
    Rien ne change ! Le ministère « de la transition écologique et solidaire » prévoit d’abattre « 36 à 40″ loups pour l’année 2017-2018 (du 1er juillet 2017 au 31 juin 2018). Le projet d’arrêté ministériel est en consultation publique jusqu’au 3 juillet. Dites votre opposition en déposant un message sur la page (...)

0 | 5

Soutenir par un don