Accueil > Les archives > 5 loups abattus en Norvège

5 loups abattus en Norvège

vendredi 4 février 2005, par FERUS

Il y a quelque temps, une majorité parlementaire du gouvernement norvégien décidait que 3 couples reproducteurs étaient suffisants pour déterminer une population lupine viable dans le pays. Elle définissait également des zones où les loups pouvaient vivre ; en dehors de ces zones, des permis de chasse pouvaient être donnés pour tirer et tuer les loups « égarés ».

Ainsi, le 8 janvier dernier, près de 130 permis furent attribués à des chasseurs pour abattre 5 loups du comté de Hedmark.
Le 16 janvier, le premier loup, une femelle alpha équipée d’un collier émetteur, était tuée. Le 22 janvier, c’est la femelle alpha, elle aussi équipée d’un collier émetteur, d’une meute qui n’était pas ciblée par la chasse qui eut le malheur de pénétrer sur la zone de chasse. Le lendemain, un mâle (en photo) est abattu par un chasseur de 22 ans. Le 29 et le 31 janvier, les deux derniers loups sont tués, mettant fin à cette chasse aux loups.

Selon les chercheurs scandinaves, les autorités norvégiennes ne disposaient d’aucune base scientifique pour affirmer que le tir de 5 loups ne menacerait pas la population lupine norvégienne (moins d’une trentaine de loups vit en Norvège). En effet, les autorités norvégiennes n’avaient pas demandé l’avis des scientifiques et experts.
Les associations World Wildlife Fund, Friends of the Earth Norway et the Norwegian Carnivore and Raptor Society avaient déposé une plainte pour stopper la chasse et le ministre de l’environnement de Suède, Lena Sommerstad, avait adressé une protestation officielle au gouvernement norvégien, pays voisin. Mais la majorité des politiciens se sont rangés du côté de leur loi et de leur ministre de l’environnement, Knut Arild Hareide.

Rappelons que la Norvège ne fait pas partie de l’Union Européenne au contraire de la Finlande qui est poursuivie pour ses chasses au loup.

P.-S.

Partager cet article :

Soutenir par un don