Accueil > Canis lupus : le loup > Loups et pastoralisme

Loups et pastoralisme

Dernier ajout : 17 mai 2018.

Peut on envisager une cohabitation ?

Quelles moyens de protection mettre en place ?

Articles de cette rubrique

  • Dans la gueule du loup

    19 décembre 2006, par homo lupus

    Longtemps prédateur mythique, le loup est, aujourd’hui, redevenu une réalité dans les Alpes françaises. Réapparu au début des années 90, il est, de nos jours, considéré comme une véritable menace par la filière ovine, déjà fragilisée par la crise des marchés agricoles. Le pastoralisme doit s’adapter à cette nouvelle donne, ce qui implique de probables mutations pour les années à venir.
    « Le loup est dans les Alpes et il y restera ». J. Debayle, éleveur ovin-caprin, président du CERPAM (Centre d’Etudes et de (...)

  • Retour du loup : les éleveurs ont surtout besoin de soutien moral

    18 décembre 2006

    Un article trouvé dans le magazine de la fédération des parcs naturels régionaux de France (N°56 - Novembre 2006)
    Interviews de : Yves Pillet, président du Parc naturel régional du Vercors, président du « groupe Loup » de la Fédération des Parcs naturels régionaux. Eric Marboutin, chef de projet Loup et Lynx à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) pour le compte du Ministère de l’Ecologie et du Développement durable. Frank Dièny, éleveur ovin, président de la Fédération régionale (...)

  • Comment améliorer la cohabitation ?

    8 juillet 2006, par Lise Barnéoud

    Même si les brebis sont de plus en plus protégées, les attaques de loup ne cessent d’augmenter. Pour les organisations pastorales, réunies lors d’un séminaire les 15 et 16 juin 2006, les systèmes de protection n’ont pas encore fait leurs preuves. Le point réalisé par la cité des sciences avec analyses et interviews sur cet épineux dossier. De plus en plus de troupeaux protégés... ...mais aussi de plus en plus de victimes Faut-il remettre en question les moyens de protection ? Tuer six loups : une (...)

  • La protection des troupeaux

    2 mai 2006

    Le loup peut menacer les moutons, les bovins et d’autres gros animaux dans les régions le territoire des loups et le pastoralisme "à la française" se chevauchent. Pour les producteurs de bétail de ces régions, les activités prédatrices du loup peuvent être très frustrantes et dispendieuses.
    Le loup est un prédateur puissant et efficace qui tue généralement sa proie en la mordant à la gorge. Le loup préfère attaquer les chevreuils, les chamoix et les bouquetins mais il mangera également des souris, des (...)

  • Attaques de chiens sur les troupeaux

    25 janvier 2006, par Laurent GARDE

    Dans les Alpes du Sud, les éleveurs ovins connaissaient déjà bien le risque d’attaques de chiens sur leurs troupeaux lorsqu’un nouveau prédateur, le loup (Canis lupus), s’est installé à partir de 1992. Depuis cette date, les défenseurs des loups affirment que les attaques de loups sont peu de choses en comparaison des attaques de chiens. Mais les références chiffrées manquent. Une enquête exhaustive a donc été menée auprès des éleveurs dans un territoire sans loups, le massif du Luberon, afin de recenser (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

Soutenir par un don