Accueil > Sur la piste du loup > Arts et culture > Le petit chaperon rouge

Le petit chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge nous est familier dans deux versions différentes et quelque peu opposées, celle de Charles Perrault et celle, plus récente et plus optimiste, de Jacob et Wilhelm Grimm.

Alors que le loup de Perrault n’est pas dérangé dans sa digestion, la version des frères Grimm se termine en effet sur le “happy end” de la délivrance du Petit Chaperon rouge et de sa grand-mère par un chasseur providentiel.

Il y a quelques autres différences importantes, principalement au niveau des présents que le Petit Chaperon rouge porte à sa grand-mère. Dans le conte de Perrault, sa mère lui confie une galette et un petit pot de beurre. Dans le conte des frères Grimm, le beurre est remplacé par une bouteille de vin.

Cependant, le conte existait avant d’être écrit par Charles Perrault, et il a continué à être transmis oralement, dans des versions autonomes ou mixant de différentes façons versions orales et versions écrites.