Accueil > Canis lupus : le loup > Histoires de loups

Histoires de loups

Dernier ajout : 21 octobre 2009.

Le loup a tant fasciné l’homme qu’on le retrouve intimement lié à son Histoire, notamment à travers des légendes. Plusieurs sont très semblables d’une civilisation à l’autre. Par exemple, le loup est à l’origine de cités comme Milet en Asie mineure ou Rome en Italie. Dans les deux cas, une louve a recueilli des enfants abandonnés qui seront à l’origine de la fondation de la ville. Dans d’autres cas, une ville a été dédiée au dieu loup comme en Grèce (Delphes, anciennement Lyconia) et en Egypte (Lycopolis). Le loup peut aussi être considéré comme l’ancêtre direct du clan comme cela fut le cas pour la dynastie de Khan (Gengis Khan) et des T’ou-Kiue, les premiers Turcs.

D’autres civilisations donnaient une image plus négative du loup, comme en Inde où le loup représentait la nuit ou en Scandinavie où il représentait la fin du monde. Paradoxalement, dans ces deux parties du monde, le loup possédait aussi une image positive, étant souvent associé au courage et à l’honneur.

Articles de cette rubrique

  • Les enfants-loups

    30 mai 2002, par Jean-Marc Landry

    L’histoire des enfants élevés par des loups ou d’autres animaux remonte à l’Antiquité. La plus célèbre des légendes est peut-être celle de Romulus et Remus, les fondateurs de Rome.
    Il existe en tout cas deux versions de l’histoire. Romulus et Remus étaient des jumeaux nés d’une femme qui s’appelait Ilia ou Rhea ou Silvia. C’était une prêtresse (vestale) vouée à la chasteté et chargée d’entretenir les feux sacrés. Le Dieu Mars était supposé être leur père. Quand les enfants naquirent, ils furent bannis. Un (...)

0 | 5 | 10

Soutenir par un don